Tout savoir sur le choix, l’installation et l’entretien d’une cheminée à foyer fermé

La cheminée à foyer fermé offre de nombreux avantages. Elle vous permet de faire des économies et elle est performante d’un point de vue énergétique. Ses principes de fonctionnement sont la convection et le rayonnement. C’est un véritable moyen de chauffage pour votre habitation si celle-ci dispose d’une bonne isolation.
Sa combustion aux bûches de bois est économique, écologique et permet de chauffer un grand espace avec une bonne répartition de la chaleur si vous lui ajoutez un distributeur de chaleur. Elle existe en différents modèles et designs (mural, central, suspendu ou en angle) pour donner une note contemporaine à votre logement.
Son installation est aisée pour la plupart des modèles et son entretien facilité grâce à la porte qui permet de garder la poussière et les cendres à l’intérieur du foyer.

Principes de fonctionnement de la cheminée à foyer fermée : la convection et le rayonnement

L’air frais est prélevé au niveau du sol. Lorsqu’il entre en contact avec le foyer, l’air se réchauffe et commence à monter dans le conduit. C’est le principe de la convection naturelle. La chaleur se répand ensuite dans la pièce par le biais de grilles de sortie d’air chaud situées sur les côtés de la hotte de votre cheminée.
En parallèle, la combustion des bûches dégage une chaleur puissante dans le foyer. C’est la chaleur par rayonnement que l’on ressent si on s’approche des vitres du foyer.
D’un point de vue technologique, un foyer fermé de cheminée et un poêle à bois sont assez similaires, car ils nécessitent tous deux une arrivée d’air frais pour pouvoir fonctionner.

Quelles différences entre un foyer fermé et un insert ?

Le foyer fermé nécessite la création d’une cheminée et ne peut donc pas être installé sur une cheminée existante, contrairement à l’insert. Il permet de récupérer entre 70 % et 85 % de la chaleur produite grâce à son foyer fermé en fonte ou en briques réfractaires. Lorsque la porte est fermée, ce système a un rendement supérieur à celui d’une cheminée à foyer ouvert et permet de faire des économies. En équipant votre cheminée d’un distributeur de chaleur, vous pourrez même chauffer toute la maison.
L’insert est une solution intéressante pour les cheminées traditionnelles à foyer ouvert. Dans ce cas, l’insert est installé dans une cheminée existante afin de la fermer. Le rendement passe de 15 % à 70 % environ.
La cheminée à foyer fermé et l’insert partagent des points communs comme leur aspect extérieur. Tous deux peuvent également être comparés à des poêles à bois par leur fonctionnement. Ils aspirent l’air de la pièce par le bas, le réchauffent et le redistribuent de façon homogène dans la pièce avec une inertie d’environ 10 heures.

Avantages et inconvénients d’une cheminée à foyer fermé

À la différence d’une cheminée traditionnelle à foyer ouvert, la cheminée à foyer fermé est dotée d’une vitre ou d’une porte et peut donc être utilisée ouverte avec un rendement de 10 % à 15 %, ou fermée avec un rendement pouvant aller jusqu’à 85 %. Son principal avantage est qu’elle chauffe en moyenne 7 fois plus qu’une cheminée traditionnelle, tout en consommant moins de bois de chauffage pour sa combustion. Elle est plus propre qu’une cheminée ouverte, car les cendres et la poussière restent à l’intérieur, et la porte vous garantit une plus grande sécurité.
Les inconvénients à prendre en compte sont l’installation qui nécessite des travaux conséquents selon le modèle choisi (suspendu, mural, etc.). De plus, les gaz de combustion pouvant atteindre des températures extrêmement élevées pour ce type de cheminée, il est conseillé de protéger le conduit par la pose d’un tubage qui garantit l’efficacité par un meilleur tirage ,et la sécurité de votre foyer.

Quels sont les différents types de cheminées à foyers fermés ?

Les modèles disponibles sont les mêmes que pour une cheminée traditionnelle. La cheminée murale classique adossée à un mur, le design double face avec un foyer de chaque côté qui est intéressant pour séparer deux pièces, la cheminée encastrée dans le mur ou avec un coffrage et la cheminée suspendue pour donner une touche contemporaine à votre maison. Au niveau de l’ouverture, il existe des modèles avec un système de portes coulissantes.

Coût et entretien d’une cheminée à foyer fermé

Le prix varie en fonction du design choisi. Les premiers prix tournent autour de 1000 euros et peuvent aller jusqu’à 5000 euros, sans compter la pose. En raison des politiques favorables à l’utilisation d’énergies renouvelables, l’installation d’une cheminée à foyer fermé bénéficie d’aides, sous forme de prime Énergie ou du Crédit d’impôt transition énergétique (CITE), qui couvrent jusqu’à 70 % de l’achat. Des critères d’éligibilité s’appliquent cependant : l’installation du foyer doit se faire par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) dans votre logement principal qui doit avoir plus de deux ans.

Se chauffer au vert