Nos conseils pour trouver le chauffage le plus économique selon vos besoins

Quel est le chauffage le plus économique entre le bois, la pompe à chaleur, l’énergie solaire, le gaz, le fioul et l’électricité? Le chauffage est un poste important du budget du foyer, c’est pourquoi il est important de faire le bon choix afin d’avoir le confort nécessaire tout en maîtrisant sa facture d’énergie.
Chauffage économique et chauffage écologique font-ils bon ménage? Suivez nos conseils pour trouver le chauffage économique qui vous convient.

Caractéristiques du chauffage au bois

La chaudière à bois possède de nombreux avantages. Elle utilise le bois comme combustible. C’est le combustible le moins cher du marché. Il fait partie des énergies renouvelables. Le bois est un matériau disponible et facile à trouver.
Le chauffage à granulés ou pellets (sciure compressée) est encore plus économique qu’une cheminée. Il permet de faire des économies d’environ 30 % sur la facture d’électricité.
Les poêles à pellets ont un haut rendement, souvent supérieur à 70 %, ce qui leur permet d’accéder au label Flamme Verte.
L’investissement de départ conséquent pour l’achat d’une chaudière à bois est largement compensé par les économies d’énergie. Le coût moyen annuel d’utilisation d’un poêle à bois est de 800 €.
L’achat d’un appareil de chauffage s’appuyant sur les énergies renouvelables donne droit à des aides financières.

Avantages du chauffage à la pompe à chaleur

La pompe à chaleur air-air aspire l’air extérieur pour le transmettre au circuit de chauffage. Le prix de ce type de pompe à chaleur est compris entre 6000 € et 10000 €.
La pompe à chaleur air-eau fonctionne selon le même principe sauf qu’elle redirige la chaleur dans l’eau qui alimente le chauffage. Ce type d’appareil coûte environ 12000 €.
La pompe à chaleur géothermique extrait l’énergie du sol et la transmet au chauffage central. C’est le système le plus coûteux. Une pompe à chaleur géothermique coûtera environ 20000 €. Le coût moyen annuel d’utilisation est estimé à 900 €.

La chaudière au gaz à condensation

La chaudière au gaz à condensation est le chauffage dont l’installation est la moins chère. Il suffit de raccorder votre chaudière au gaz de ville. La chaudière au gaz ne stocke pas d’énergie.
Malgré la hausse régulière du prix du gaz, ce mode de chauffage reste très intéressant d’un point de vue économique.
L’installation d’une chaudière au gaz à condensation coûtera entre 3000 € et 7000 €. Le coût moyen annuel d’utilisation d’une chaudière moderne à condensation est de 1200 €.

Caractéristiques du chauffage électrique

Le chauffage électrique est le mode de chauffage le plus coûteux du marché. Contrairement au poêle à bois ou à la pompe à chaleur, l’investissement initial est moindre, mais les radiateurs électriques classiques sont énergivores et ne parviennent pas à maintenir une température stable dans la maison.
Le chauffage électrique est particulièrement coûteux s’il est utilisé pour chauffer de grands volumes ou si l’isolation du logement est insuffisante. Il produit de grandes différences de température entre le sol et le plafond. Il convient surtout comme chauffage d’appoint.
Le coût moyen annuel d’utilisation d’un chauffage électrique tous radiateurs confondus est de 1600 €.

Les radiateurs à inertie

Un chauffage électrique est une solution plus économique si votre logement est équipé de radiateurs à inertie. Ceux-ci sont fabriqués dans divers matériaux : briques réfractaires, granits, stéatite, pierres ollaires, pierres volcaniques ou marbre.
La chaleur est diffusée par rayonnement grâce à un liquide caloporteur. Les radiateurs à inertie émettent de la chaleur pendant de longues heures même après qu’ils sont éteints.
Le prix d’un radiateur à inertie en matériau réfractaire est compris entre 100 € et 700 €.

Le chauffage au sol

Le plancher chauffant est un mode de chauffage très confortable. Il diffuse une chaleur à basse température qui chauffe la pièce de manière homogène grâce à son inertie. Il ne dessèche pas l’atmosphère comme les radiateurs électriques.
Comparé au chauffage traditionnel, le plancher chauffant permet une économie d’énergie d’environ 15 %.

La chaudière au fioul à condensation

Le chauffage au fioul est adapté aux logements qui ne peuvent être raccordés au gaz de ville. Ce mode de chauffage convient aussi pour chauffer de grands espaces, car la diffusion de la chaleur est rapide et régulière.
Le fioul est néanmoins une énergie polluante et son coût est déterminé par le prix du pétrole. C’est un combustible dont le prix est sujet à variations.
Ce mode de chauffage a tendance à disparaître lors de travaux de rénovation d’une maison au profit de chaudières plus économiques qui permettent de maîtriser la consommation énergétique.
Le coût moyen annuel d’utilisation d’une chaudière au fioul est d’environ 1700 € (modèles à condensation).

Avantages du chauffage à l’énergie solaire

L’énergie solaire est une énergie renouvelable, écologique et économique sur le long terme.
Les économies d’énergie varient entre 10 % et 60 % selon la région où vous habitez (ensoleillement).
L’investissement initial pour l’installation d’un chauffage à l’énergie solaire est conséquent. Il est compris entre 5000 € et 22000 € environ.
Pour cette raison, il est rentable uniquement sur le long terme. Une dizaine d’années sont nécessaires pour avoir une rentabilité de l’investissement initial.

En résumé, qu’il s’agisse d’un logement neuf ou ancien, le chauffage le plus économique reste le chauffage au bois. Pour être vraiment écologique et économique, il est cependant essentiel d’utiliser du bois issu de la gestion durable des forêts et de choisir un poêle performant d’un point de vue énergétique.

Se chauffer au vert