Pourquoi choisir un poêle cuisinière pour se chauffer au bois ?

Le fourneau de nos grand-mères revient au goût du jour. Il permet à la fois de cuisiner, avec sa grande plaque de fonte pour les cuissons lentes et un grand four pour rôtir, et il chauffe en produisant une chaleur par convection. Les grandes marques comme Godin ou La Nordica lui ont redonné ses lettres de noblesse.
Les caractéristiques du poêle cuisinière sont variables selon le type de combustible utilisé et les dimensions de l’appareil. Elles fournissent des puissances nominales adaptées, tant pour les maisons à basse consommation que pour les grandes maisons anciennes à l’isolation moins performante. De même, le poêle cuisinière peut désormais fonctionner au bois ou aux granulés.

Comment choisir les caractéristiques du poêle cuisinière pour le chauffage de sa maison ?

Le fourneau est généralement installé au coeur du foyer : dans la cuisine. Les caractéristiques du poêle cuisinière seront d’abord esthétiques.

L’esthétique, la première des caractéristiques du poêle cuisinière

Si le poêle est généralement composé d’un foyer en fonte, son aspect extérieur varie d’un modèle à l’autre.
Certaines cuisinières sont entièrement en fonte ou en métal, tandis que d’autres arborent des plaques de Majolique ou de la pierre ollaire.
La première rehausse de ses teintes chaudes et la dernière apporte de l’inertie. Elle permet de stocker de la chaleur qui sera diffusée après l’arrêt de la combustion.

Les combustibles recommandés lors de l’utilisation du poêle

Les cuisinières peuvent recevoir plusieurs combustibles selon les modèles :

  • bois ;
  • bois et charbon ;
  • granulés de bois.

Le charbon n’est pas du tout écologique et dégage beaucoup de CO². De plus, c’est une énergie que nous faisons venir de loin, son bilan carbone en étant encore alourdi.
Le choix de l’énergie doit se faire en fonction de son impact écologique, de son prix et de sa praticité.
Les bûches de bois sont lourdes et nécessitent un lieu de stockage vaste. Quant aux granulés, ils sont généralement vendus en sacs de 15 kg et devront être stockés à l’abri. Cependant, le granulé permet une meilleure autonomie de l’appareil.

Quelle puissance choisir pour votre poêle cuisinière ?

La puissance nominale est déterminée en kW. Elle peut varier selon le combustible employé. Ainsi, le charbon fait varier la puissance d’un point par rapport au bois. En revanche, l’efficacité est légèrement réduite.
Cette efficacité se mesure en pourcentage. Plus on va vers 100 %, meilleure elle est. Les poêles à double combustion sont les plus performants.
On choisira sa cuisinière en fonction du volume à chauffer en m3.

Les conseils d’installation d’une cuisinière à bois : la sécurité avant tout

Quelles que soient les caractéristiques d’un poêle cuisinière, les conditions d’installation sont à respecter à la lettre. Il ne faut pas jouer avec le feu !

L’une des premières caractéristiques du poêle cuisinière : le poids

Une cuisinière à bois, surtout les modèles en fonte, est un produit lourd. Ce type de poêle pèse plus de 100 kg.
Il faut donc être particulièrement vigilant quant à la solidité du sol sur lequel il sera posé. On privilégiera des matériaux non inflammables pour se protéger des braises en chargeant les bûches.
Si vous faites l’achat de ce produit sur un site de vente en ligne, vérifiez que la livraison à domicile est disponible. Sinon, préférez la vente en magasin.
Les modèles les moins lourds sont ceux en métal émaillé, les plus lourds seront en fonte et pierre ollaire.

Installation du conduit de fumées du poêle à bois

Il faudra installer votre appareil en respectant les normes de sécurité. Un professionnel vous garantira contre tout risque d’incendie.
La norme NF DTU 24.1 vise la réalisation des conduits de fumées. Les cuisinières à bois se raccordent sur des tubes de fumées inox dont le diamètre est variable selon le produit.
La dimension du conduit peut aller de 120 mm de diamètre à 200 mm. La sortie de toit doit respecter des règles de sécurité également.
Il convient de respecter les caractéristiques techniques de votre appareil pour être en conformité.

Les caractéristiques du poêle cuisinière concernant le rendement

Le rendement de votre cuisinière à bois sera déterminé par le volume à chauffer et la qualité de l’isolation de votre logement.
Notez que lorsque vous passez en mode cuisson, votre cuisinière devra être alimentée pour chauffer le four. Une position spéciale permet de diffuser la chaleur vers le four et favorise la cuisson au détriment du chauffage.
La puissance de votre cuisinière sera à adapter à la taille de votre cuisine.

Si vous souhaitez en faire le chauffage de toute la maison, préférez les caractéristiques du poêle cuisinière-bouilleur. Il s’installe sur le réseau de radiateurs et peut remplacer une chaudière ou venir en relève. Ce type d’appareil peut fournir l’eau chaude sanitaire.

Chauffage écologique et énergies vertes