Quels sont les différents formats d’isolants pour la rénovation de votre maison ?

L’isolation de votre maison est une étape importante de vos travaux de rénovation pour réaliser des économies d’énergie et de chauffage. Vous pouvez isoler vos murs, votre toiture, vos combles. Il existe différents types d’isolant. Des isolants naturels d’origine végétale comme la laine de chanvre, des isolants naturels d’origine animale, des isolants synthétiques comme le polystyrène expansé, enfin des laines minérales comme la laine de verre. Ces isolants peuvent offrir aussi bien une isolation thermique qu’une isolation acoustique.
Les isolants peuvent donc être de différents types, mais il existe également différents formats d’isolants. Ces différents formats d’isolants permettent de s’adapter aux matériaux de construction de la maison. Le choix de l’isolant dépendra de vos objectifs et de vos besoins. Quels sont les différents formats d’isolants pour la maison ?

Les isolants en rouleaux

Quelles sont les caractéristiques de ces isolants en rouleaux et quels sont ses avantages ?

Les caractéristiques des isolants en rouleaux

L’isolation en rouleaux est la plus courante. Le matériau utilisé est généralement de la laine de verre ou de la laine de roche. Les rouleaux s’insèrent entre des montants en bois ou en métal fixés aux murs. L’isolant en rouleaux s’adapte aussi à la charpente de votre toiture, à vos combles ou sous un faux-plafond et même à vos sols.

Les avantages et inconvénients des isolants en rouleaux

Ce format d’isolant est d’une grande souplesse et d’une grande légèreté. Cependant, cette caractéristique a aussi des inconvénients lorsqu’il s’agit d’une isolation verticale.
Si vous réalisez une isolation thermique de vos murs à l’intérieur de votre maison par exemple, l’isolant peut se tasser et vous aurez un pont thermique. Cela vous fera perdre une partie des capacités d’isolation du matériau et la conductivité de la chaleur.

L’isolation en panneau

L’isolation en panneau est un autre type de format d’isolant avec, lui aussi, ses caractéristiques, mais aussi ses avantages et inconvénients.

Les caractéristiques de l’isolant en panneau

L’isolant en panneau présente l’avantage, par rapport à l’isolant en rouleaux, d’être rigide.
Il existe différents types de panneaux isolants :

  • Isolation PIR : il s’agit d’un panneau en mousse équipé d’un pare-vapeur des deux côtés.
  • Panneaux en polyuréthane : ces panneaux ont une épaisseur qui ne nécessite pas de couverture.
  • Panneaux isolants XPS : ils sont faciles à installer et sont disponibles dans plusieurs épaisseurs.
  • Panneaux d’isolations PSE : ce sont les panneaux en polystyrène.
  • Panneau isolant souple : Ils sont en laine de verre ou en laine de roche. La laine de roche est plus écologique et apporte une isolation phonique également.

Le prix des panneaux varie en fonction du matériau utilisé.

Les avantages et inconvénients de l’isolant en panneau

Les panneaux isolants rigides ont l’avantage d’avoir une double isolation : phonique et thermique. Ils peuvent également être utilisés pour des isolations thermiques par l’extérieur (ITE).
Pour une isolation plus écologique, vous pouvez utiliser des panneaux en liège expansé, par exemple.
L’avantage des panneaux est qu’ils peuvent s’adapter aux différentes parties du bâtiment. Les panneaux en polyuréthane, par exemple, sont résistants à l’eau et à l’humidité et sont souvent utilisés pour l’isolation d’une toiture-terrasse, de combles et de sols.
De la même manière, même avec une faible épaisseur, le panneau isolant aura une bonne résistance thermique et conservera la chaleur.

L’isolation en flocons

L’isolation en flocons n’est pas très répandue. La technique de pose sera différente d’un panneau isolant ou d’un isolant en rouleau.

Les caractéristiques de l’isolation en flocons

L’isolation en flocons est constituée de flocons de bois, de billes, de granules, etc. Appelé également l’isolation en vrac, ce format d’isolation nécessite une technique de pose particulière. Il en existe plusieurs :

  • L’insufflation de l’isolant dans des caissons muraux ou une toiture.
  • La pose directe sur le plancher des combles.
  • Le soufflage sur le sol ou dans des endroits difficiles.
  • Le flocage : de l’eau est ajoutée à l’isolant et projetée directement dans des caissons.

Les avantages et inconvénients de l’isolation en flocons

Il s’agit d’un isolant très léger, ce qui est un avantage lorsqu’elle est utilisée pour l’isolation du plancher des combles. La technique par soufflage permet d’isoler uniformément et dans des endroits difficiles d’accès.

Les formats d’isolants phoniques

Il existe aussi des formats différents pour un isolant acoustique :

  • Un isolant phonique en panneau : il existe par exemple en polystyrène expansé, mais aussi en fibre naturelle de coco.
  • Un isolant acoustique en matelas à languette : permet d’isoler les panneaux rigides, mais cet isolant ne supporte pas la pression.
  • La mousse isolante projetée : peu écologique, il permet cependant de boucher tous les ponts acoustiques.
  • Un isolant acoustique soufflé : c’est un isolant plus écologique que la projection.

Le choix du format des produits isolants est donc important suivant la rénovation que vous avez à faire. De la même manière, le choix d’un isolant avec des matériaux vous assurant une bonne résistance, une bonne conductivité de la chaleur, sera essentiel.
Il peut être utile de consulter un professionnel qui vous apportera des conseils sur les produits, les prix, et celui-ci pourra vous établir un devis. Il sera important de bien suivre ses conseils pour vous permettre de réaliser des économies de chauffage et d’énergie.

Se chauffer au vert