Les caractéristiques de l’isolation de toiture par sarking

Avez-vous le budget pour réaliser une isolation par sarking de votre toiture ? Le sarking est une méthode d’isolation de plus en plus pratiquée en rénovation de toiture. Profitez de cet article pour apprendre, de A à Z, ce qu’est le sarking.
Les travaux de sarking empêchent-ils de vivre dans la maison ? La performance thermique d’une maison sera-t-elle meilleure avec le sarking ? Lisez notre dossier en 8 points sur les caractéristiques du sarking, une solution en vogue pour l’isolation de toiture.

1 – Le prix du sarking : une isolation coûteuse ?

La solution d’isolation par sarking est-elle hors de prix ? Les prix moyens vont de 150 à 250 € le m2 posé. Le prix de cette isolation de toiture extérieure (ITE) varie avec la main-d’oeuvre et le type d’isolant thermique utilisé.
Des aides existent pour la mise en oeuvre de l’isolation de toiture avec cette technique. Tournez-vous vers le crédit d’impôt, la prime énergie et les aides de l’ANAH. En particulier l’aide Habiter Mieux, versée pour tous les travaux apportant un gain énergétique d’au moins 25 %.
En comparaison, le prix de l’isolation de toiture par l’intérieur varie de 20 à 60 € le m2 posé.

2 – La méthode du sarking : dépose de la couverture

La technique du sarking vient des USA. Elle a pour but la rénovation des toitures. En général, le choix du sarking correspond à un besoin de changement de la couverture. En effet, pour réaliser une isolation par sarking, le professionnel doit totalement enlever la couverture.
Cela lui permet de mettre à nu la charpente. Sur les chevrons, il installera des plaques de bois (technique du platelage). Vient ensuite l’installation de l’écran pare-vapeur, puis de l’isolant thermique, et par-dessus, l’écran sous toiture. Pour terminer l’isolation sarking, il repose la couverture (sur liteaux neufs).

3 – La performance thermique du sarking

Le sarking et ses caractéristiques thermiques sont de haut niveau. L’isolation produit une telle continuité que les ponts thermiques disparaissent. L’isolation par sarking fournit une performance thermique correspondant aux exigences de la réglementation thermique actuelle.
Le sarking et ses caractéristiques reviennent à isoler l’enveloppe extérieure d’un bâtiment. C’est la meilleure technique d’isolation qui soit. Le coefficient d’isolation thermique R atteint 6 pour un panneau isolant d’épaisseur 140 mm à base de mousse polyuréthane.

4 – Les matériaux d’isolation utilisés en sarking

Le choix de la composition des matériaux isolants des panneaux utilisés en sarking pour isoler un toit est large. Voici un éventail des matériaux isolants que vous pouvez trouver en sarking :

  • mousse polyuréthane gonflée au gaz (type PUR) ;
  • panneaux de laine de roche, laine de bois, de fibre naturelle ;
  • panneaux polystyrène (type PSE ou XPS).

Les panneaux polyuréthanes ont le prix le plus élevé, mais ce sont les plus performants sur le plan thermique. Certains panneaux sont « sandwich ». Il intègrent l’âme isolante, le parement intérieur et extérieur ainsi que des contrelattes.

5 – Le sarking et ses caractéristiques de polyvalence

Les avantages de cette technique d’isolation sont nombreux, indépendamment de son prix. L’un des plus importants est sa modularité. L’isolation par sarking s’adapte à tous les types de toitures. Pente raide, pente faible, toit-terrasse, les panneaux isolants de toit fournissent partout la même performance énergétique.
Le sarking et ses caractéristiques apportent des solutions en rénovation et en construction neuve. Le sarking s’adapte aux projets de bâtiment BBC et BEPOS (énergie positive).

6 – L’étanchéité de la toiture avec le sarking

30 % des déperditions d’énergie se font par le toit. Ces pertes de chaleur sont dues en partie aux défauts d’étanchéité à l’air. Pour garantir les économies d’énergie, une toiture a besoin que l’étanchéité à l’air soit assurée sur toute sa surface.
Le sarking et ses caractéristiques apportent cette étanchéité à l’air et aux courants d’air. La pose des produits selon les normes du DTU permet d’installer un système isolant favorisant l’étanchéité à l’air de la toiture.

7 – Le sarking maintient la surface habitable des combles

La caractéristique majeure de l’isolation extérieure du toit est la faculté de maintenir la surface habitable sous les combles. Les travaux d’isolation de toiture par l’intérieur ont systématiquement pour effet de réduire la surface habitable. L’isolation par l’extérieur de la toiture conserve bien le volume habitable. Lorsque la charpente est traditionnelle, il est même possible de la laisser apparente. Au confort thermique s’ajoute l’amélioration esthétique de la maison.

8 – Dernière caractéristique : le poids

Cette technique d’isolation ajoute sur la charpente des matériaux supplémentaires. Le platelage ajoute des panneaux de bois. Les isolants en panneaux se composent :

  • d’une âme isolante ;
  • de parements et contre parements.

Ces panneaux ont un certain poids: 6 à 17 kg par panneaux selon épaisseur et type de matière isolante. Un test de portance de la charpente doit précéder ces travaux d’isolation de toit.
Cet article vous a appris quelque chose ? Vous souhaitez continuer à vous informer sur l’isolation ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le sujet.

Se chauffer au vert