Comment bien choisir le style de son poêle ?

Vous voulez chauffer votre maison à l’aide d’un poêle ? De nombreux choix de types d’appareils et de matériaux s’offrent à vous. Suivez nos conseils pour bien choisir parmi les différents styles de poêles pour le chauffage de votre foyer.
Quel mode d’installation convient aux besoins énergétiques de votre habitation ? Découvrez quel appareil a la meilleure autonomie ou le meilleur rendement. Retrouvez les avantages des divers poêles en termes de puissance et consommation d’énergie.

Conseils pour bien choisir votre appareil

Parmi tous les poêles disponibles, il est souvent difficile de choisir. Attachez-vous à déterminer vos besoins, privilégier la qualité et sélectionner le bon revêtement.

Déterminez vos besoins en chauffage

Pour bien choisir le style de votre poêle, déterminez les besoins énergétiques de votre maison. Le bilan thermique de votre habitation vous aidera à trouver la solution de chauffage adaptée. Demandez-vous si le poêle doit servir à chauffer tout votre logement ou une seule pièce.

Privilégiez la qualité de fabrication et d’installation

Choisissez des appareils aux normes en vigueur et des professionnels qualifiés pour les installer. Si vous voulez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique, votre installateur doit être certifié RGE. Le label Flamme Verte garantit par exemple la qualité des poêles à bois et à granulés de bois. Pour les autres appareils, choisissez la norme NF.

Bien choisir le matériau du revêtement

Le matériau du revêtement de votre poêle est également important pour garantir un meilleur rendement. La fonte et la céramique sont des matériaux réfractaires souvent utilisés pour les foyers. L’inox, l’aluminium et le cuivre sont des matériaux appréciés pour leur esthétique.

Les différents styles de poêles

Consultez les avantages et inconvénients des différents poêles.

Les poêles à énergies renouvelables

Les poêles à énergies renouvelables sont moins polluants que leurs homologues à énergies fossiles.

Le poêle à bois sont économiques

Le poêle à bois utilise la combustion des bûches pour chauffer l’air de la pièce. Son revêtement est généralement en matériaux réfractaires comme la fonte ou la céramique. N’utilisant pas d’électricité, ni de gaz pour fonctionner, il est très économique. Le principal inconvénient est que les fumées rejettent des particules fines polluantes.

Les poêles à granulés

Les poêles à pellets n’utilisent pas de bûches pour produire de l’énergie mais des granulés bois. L’air comburant vient de l’intérieur ou de l’extérieur de l’habitation. La combustion des granulés de bois fournit la chaleur pour une pièce ou toute la maison. Les fumées sont expulsées à l’extérieur par un conduit d’évacuation. Certains modèles à canalisations chauffent l’eau sanitaire. Côté rendement, les types de poêles étanches, canalisables et hydro sont les plus performants.

La cheminée au bioéthanol issu de l’agriculture biologique

Très tendance, le poêle au bioéthanol est un chauffage d’appoint décoratif. La combustion du bioéthanol produit une chaleur qui se diffuse rapidement. Pour prévenir l’intoxication, installez un détecteur monoxyde de carbone. Le poêle doit être installé dans une pièce bien ventilée de plus de 10 m².

Les poêles à énergies non-renouvelables ou fossiles

Le projet RE 2020 visant à réduire le bilan carbone des bâtiments entre en vigueur le 1er janvier 2021. Dans cette optique, les poêles utilisant des énergies fossiles disparaissent progressivement de l’habitation. Ces types de poêles restent cependant populaires en raison de leurs prix plus abordables à l’achat.

Faites le choix du poêle à gaz pour une utilisation ponctuelle

En complément d’une installation existante, le poêle à gaz répond à des besoins de chauffage ponctuels. La chaleur se répand instantanément dans la pièce. Les modèles à accumulation ont une grande puissance d’inertie. Le combustible de ce type de poêle est un matériau réfractaire comme la briquette céramique.

Le poêle électrique décoratif chauffe sans bûches ni flamme

D’une faible puissance, le poêle électrique a une double fonction de chauffage d’appoint et de cheminée décorative. La température augmente rapidement dans la pièce sans les inconvénients de la combustion. On le compare souvent au poêle au bioéthanol qui lui produit de vraies flammes.

Le poêle au fioul a une grande autonomie

Le poêle au fioul est aussi économique et efficace que le poêle à bois. Son autonomie peut atteindre 48 h. Ce type de poêle a longtemps été populaire dans les communes où le raccordement au gaz n’est pas envisageable. Capable de chauffer rapidement de grandes surfaces, il est cependant plus polluant que le bois. À l’achat, il est très économique. Son prix varie entre 200 et 1000 euros.

Le poêle au pétrole propose une grande puissance de chauffe

Le poêle au pétrole, généralement en acier, offre une grande puissance de chaleur. Atteignant une haute température rapidement, son utilisation est idéale en chauffage d’appoint. Les modèles modernes fonctionnent à l’aide d’une prise ou de piles électriques. Comme le poêle au gaz et au fioul, le poêles au pétrole est un appareil polluant.

Entretenez votre poêle

Défaillant ou mal entretenu, votre poêle peut provoquer une intoxication au monoxyde de carbone. Notre dernier conseil est donc de veiller à l‘entretien régulier de votre poêle. La facilité d’entretien peut également constituer un argument en faveur d’un modèle. Maintenant que vous savez choisir votre poêle, sélectionnez le bon professionnel.

Se chauffer au vert