Définition et fonctionnement d’une installation solaire thermique combinée

L’installation d’un système solaire combiné (SSC) comble entre 40 et 60 % des besoins en chaleur annuels (Source : ADEME). Comment fonctionne ce système de chauffage solaire ? Quels travaux entreprendre pour l’installer, et à quel prix ? Quelles sont les aides financières disponibles ?

Définition et avantages du système solaire combiné (SSC)

Votre projet d’installation d’un SSC n’est viable que si l’isolation de votre maison est aux normes. Qu’est-ce qu’un système solaire combiné ? Découvrez quels sont les avantages d’une installation solaire thermique combinée.

Qu’est-ce qu’un système solaire combiné ?

Le système solaire combiné est une solution de chauffage central fonctionnant à l’énergie solaire thermique. L’appareil de chauffage produit l’énergie nécessaire pour chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire (ECS).
Lorsque l’ensoleillement n’est pas suffisant, l’appoint de chaleur est complété par une autre énergie. Il peut s’agir d’une pompe à chaleur, d’une chaudière et d’un chauffage d’appoint électrique, au gaz ou au bois.

2 raisons d’installer un système solaire combiné

66 % des dépenses d’énergie sont dédiées au chauffage de la maison et 11 % à l’eau chaude sanitaire (Source : ADEME, 2019). Les solutions de chauffage solaire sont plus économiques et plus écologiques qu’un système de chauffage électrique.
Quelles économies d’énergie pouvez-vous réaliser avec les systèmes solaires combinés ?

Réalisez des économies d’énergie

En complément d’une bonne isolation, une installation solaire thermique combinée réduit votre consommation d’énergie.
Selon l’ADEME, ce système de chauffage solaire peut représenter jusqu’à 70 % d’économie dans certaines zones climatiques. Votre confort thermique s’améliore tandis que vos factures de chauffage diminuent.

Une solution écologique et performante

Les installations solaires thermiques combinées réduisent la production de gaz à effet de serre de la maison. En fonctionnant à basse température, le rendement est de très haute performance. Ce sont les solutions d’énergies renouvelables parmi les plus écologiques, avec le photovoltaïque et l’énergie thermodynamique.

Fonctionnement d’un système solaire combiné

En 2018, les installations solaires thermiques ont progressé de 46 % en France selon l’Observatoire des énergies renouvelables. Utiliser l’énergie solaire pour le chauffage de la maison et l’eau sanitaire est écologique et économique. Apprenez les principes de fonctionnement des SSC.

Composition des SSC

Les systèmes solaires combinés sont composés :

  • de panneaux solaires avec capteurs ;
  • d’une chaudière basse température ;
  • d’un ballon de stockage ECS ;
  • d’un réseau de distribution de chauffage ;
  • d’émetteurs de chaleur basse température.

Principes de fonctionnement des installations solaires combinées

Des panneaux solaires contenant des capteurs solaires sont posés sur le toit de la maison. Dans chaque panneau solaire circule un liquide caloporteur. Les rayons du soleil captés sont transformés en énergie pour chauffer le liquide caloporteur des panneaux solaires. L’eau du ballon de stockage d’eau chaude sanitaire va chauffer. La chaudière en régime basse température va distribuer l’eau chaude vers les émetteurs de chaleur (radiateurs basse température, plancher chauffant, etc.).

Les différents systèmes solaires combinés

Trois technologies existent pour les systèmes solaires combinés :

  • un système à hydroaccumulation ;
  • un système solaire direct ;
  • un système mixte à hydroaccumulation et solaire direct.

Combien coûtent les travaux d’installation d’un SSC ?

En installant un système de chauffage à énergie renouvelable, vous améliorez la performance énergétique de votre maison.
Dernière étape de votre projet d’installation de chauffage solaire combiné, vous devez considérer les coûts des travaux. Quelles sont les solutions de financement ?

Quel est le prix des travaux d’installation ?

Il faut un taux couverture de capteurs équivalent à environ 1/10ème de la surface à chauffer. Selon l’ADEME, comptez de 1100 à 1300 € HT/m² de capteurs hors frais de pose (chiffres de 2019).
Les prix varient en fonction de la surface et du coût de la main-d’oeuvre. Vous avez donc tout intérêt à effectuer plusieurs devis avant de sélectionner votre artisan RGE.

Les aides pour financer les travaux d’installation d’un SSC

Dans le cadre de la Loi pour la transition énergétique, vous pouvez obtenir le financement de vos travaux. Pour en bénéficier, vous devez présenter le devis d’un professionnel qualifié RGE qui va réaliser les travaux.
Quel est le montant de la prime Coup de pouce chauffage ? Comment bénéficier du Crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

La prime Coup de pouce chauffage

Le montant de la prime Coup de pouce chauffage pour un SSC dépend des revenus du foyer. Il est fixé à 4000 euros pour les foyers aux ressources modestes et 2500 euros pour les autres ménages.
L’offre Coup de pouce chauffage est prolongée jusqu’au 31 décembre 2021. Profitez-en pour changer d’énergie en passant au solaire thermique.

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Vous pouvez également financer vos travaux d’installation d’un système solaire combiné par les aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ comprenant le Crédit d’impôt à la transition énergétique(CITE) ;
  • les aides de l’ANAH et autres aides locales ;
  • l’éco prêt à taux zéro (Éco PTZ)
  • la TVA à taux réduit.

Le soleil est une énergie renouvelable propre et gratuite ne produisant aucun gaz à effet de serre.
Nous vous recommandons de choisir un artisan qualifié RGE et certifié Qualisol pour vos travaux.
Suivez enfin les conseils de la DGCCRF pour bien choisir les professionnels en rénovation énergétique.

Se chauffer au vert