Une réglementation stricte pour l’installation et l’entretien de sa PAC

Si des règles strictes sont imposées au moment de l’installation d’une pompe à chaleur, l’entretien doit également attirer l’attention. Mettre en place un contrat d’entretien annuel apparaît comme la meilleure attitude. Ce service est donc assuré par un installateur agréé. Son rôle est de veiller à l’entretien et l’installation de pompe à chaleur pour assurer un fonctionnement optimal. Le dépannage de la pompe se fait de façon immédiate grâce à ce contrat d’entretien de sa pompe à chaleur.

Une installation selon des normes précises

Au moment de l’installation d’une pompe à chaleur, les précautions contre les nuisances sonores s’imposent. Le respect du voisinage fait partie des préoccupations lors des travaux de rénovation sanitaire. Le remplacement de sa chaudière permet de réaliser des économies d’énergie. La facture EDF va donc baisser de façon mécanique. Pour autant, elle ne doit pas produire un bruit ou des vibrations qui pourraient déranger les voisins.

Le professionnel RGE qui procède au remplacement d’une chaudière fioul par une pompe à chaleur doit également préserver l’environnement visuel. Parmi les mesures à prévoir, les clients devront trouver un emplacement qui ne dérange pas le voisinage. Chaque unité doit être placée dans un endroit à l’abri des regards. Lorsque cela n’est pas possible, des solutions de camouflage peuvent être imaginées dans sa maison.

Les aides pour une pompe à chaleur air/eau

Si la pompe à chaleur air/eau permet de réaliser des économies par rapport à une chaudière au gaz ou une solution électrique, son prix peut freiner. Heureusement, des aides financières ont été mises en place pour réduire le coût d’une installation de pompe à chaleur.

La prime Énergie pour chaque entretien et installation de pompe à chaleur

Pour l’installation d’une pompe géothermique, les clients peuvent prétendre à une prime Énergie. La demande doit être accompagnée d’un devis en bonne et due forme avant les travaux. Le matériel choisi doit posséder la norme NF ou répondre à l’écolabel européen. Bien entendu, l’installation d’une pompe à chaleur doit être opérée par un professionnel RGE pour pouvoir percevoir cette aide.

Crédit d’impôt et écoprêt à taux zéro

Dans le cadre de la rénovation énergétique de sa maison, des mesures ont été prises par le gouvernement. Tout comme le recours au solaire est recommandé, la pompe à chaleur fait partie des changements majeurs. La chaudière au fioul est abandonnée au profit d’un modèle plus économique. Pour les propriétaires qui feront ce choix, un crédit d’impôt peut être perçu. De 8 000 euros pour une personne seule, il double pour un couple. Chaque personne à charge augmente le plafond de 400 euros pour l’achat d’une PAC. Associées à une TVA réduite à 5,5 %, le prix d’une telle rénovation sera minimisé.

L’écoprêt à taux zéro est pour sa part consenti à condition que l’installation d’une pompe à chaleur fasse partie d’un bouquet de travaux. L’entretien et l’installation de la pompe à chaleur doivent donc être pensés dans le cadre d’une rénovation plus globale.

Entretien et installation de la pompe à chaleur pour garantir sa performance

L’entretien de sa pompe à chaleur est essentiel pour conserver un fonctionnement optimal. Les conseils de l’installateur pour une pompe à chaleur dépendent du type de modèle.

L’entretien de la pompe à chaleur géothermique

Étant donné que ces pompes assurent votre chauffage, la pression doit être vérifiée régulièrement. Elle assure que la bonne température sera présente dans la maison. Le module hydraulique demande donc une attention particulière. Ce type de PAC demande un remplissage pour le fonctionnement du chauffage. Cette opération requiert des précautions avec le fluide frigorigène. De plus, le liquide de ce système doit être changé tous les 5 ans afin que l’installation offre toujours la même efficacité.

Entretien et installation d’une pompe à chaleur avec un circuit d’air

L’entretien d’une pompe à chaleur aérothermique passe par le nettoyage. La borne extérieure doit retenir votre attention. Le soin porté à cette partie de la PAC garantit la qualité de l’air et de la climatisation. À l’intérieur, le contrôle des bouches d’insufflation est incontournable. Seuls ces gestes réguliers assurent que l’air de ce circuit de chauffage est toujours qualitatif.

Le recours à un professionnel pour l’entretien et l’installation de pompe à chaleur

Un décret a été mis en place en 2010. Il exige la mise en place d’un contrat annuel. Il vise à vérifier l’étanchéité de l’appareil. Souscrire un contrat d’entretien pour sa pompe à chaleur permet également de repérer le plus tôt possible les besoins en dépannage. Ce contrat prévoit une visite annuelle d’une entreprise RGE afin de vérifier la pompe à chaleur.

Parmi les prestations proposées par l’expert, l’entretien et la réparation de pompe à chaleur prévoient une vérification complète de la quantité de fluide. Le type de fluide frigorigène possède également son importance pour toute pompe à chaleur air/eau. La détection des fuites évite qu’il ne se répande sur le sol. Pour la sécurité des habitants d’une maison, l’entretien et les révisions d’une PAC qui contient des HCFC doivent se faire obligatoirement de façon annuelle. Souscrire un contrat d’entretien avec une visite tous les douze mois apparaît donc comme la mesure à prendre.