Tout savoir sur la géothermie et l’installation d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur (PAC) est un système de production de chauffage très répandu. À l’heure de la transition énergétique, vous vous interrogez sur la PAC ? Cet article vous aide à comprendre le principe de la géothermie et le fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique. Comment l’énergie de la terre peut-elle chauffer votre maison ? Découvrez en détail cette production de chauffage pour maison ! Quels travaux sont nécessaires pour implanter un système géothermique ? Qu’en est-il de l’eau chaude sanitaire ? Captage au sol horizontal ou vertical, circuit de chauffage, découvrez les différentes options pour choisir les meilleures solutions ! Enfin, profitez de notre point sur les aides pour équiper votre maison d’un mode de chauffage aussi efficace qu’économe.

Géothermie : principe et fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique puise l’énergie du sol pour la transformer en chauffage. Son fonctionnement implique la pose d’un réseau de capteurs dans le sol du terrain. La PAC géothermique amplifie ces calories prélevées par les capteurs de chaleur.
La géothermie équivaut au système à énergie solaire. Elle utilise calories et température de la terre chauffée par le soleil. On parle de géothermie « très basse énergie ». Un réseau de capteurs géothermiques est à :

  • Capteurs horizontaux : ils sont dans le sol, en surface. Le réseau de capteurs est plat, à 1,5 mètre de la surface du sol du jardin. Ce réseau horizontal doit faire au moins 1,5 fois la superficie de la maison.
  • Capteurs verticaux : ils sont enterrés jusqu’à une profondeur de 100 mètres. C’est idéal pour un jardin de petite taille.

Installation de la pompe à chaleur géothermique et système de captage de chaleur au sol

Installer une pompe à chaleur géothermique est plus compliqué que l’installation d’une chaudière à radiateurs. L’implantation de capteurs horizontaux ou verticaux modifie votre terrain, leur installation requiert des autorisations administratives. Un forage pour capteurs verticaux nécessite l’autorisation de la DREAL. Oubliez l’installation si votre terrain est rocheux ! Choisissez une pompe à chaleur aux normes NF PAC et un installateur Qualipac. Sachez que le prix des travaux d’insallation de PAC géothermiques est élevé. Deux types de pompes à chaleur géothermiques existent :

  • La pompe à chaleur sol eau : les capteurs des pompes à chaleur envoient les calories dans le circuit d’eau du chauffage (radiateurs basse température).
  • La pompe à chaleur sol sol : les capteurs des pompes à chaleur envoient les calories dans le sol de la maison (chauffage au sol).

La pompe à chaleur géothermique pour le chauffage central et l’eau chaude sanitaire

Le niveau sonore d’une pompe à chaleur géothermique est d’environ 50 dB. Cela évite les nuisances dans votre maison. Étudiez le COP (coefficient de performance), rapport entre la chaleur produite et l’énergie électrique consommée. Les meilleures PAC géothermiques ont des COP de 4,4 à 4,8.
L’installation d’une pompe à chaleur géothermique nécessite un diagnostic énergétique. Il permet de déterminer le dimensionnement de sa puissance. Ensuite, vous choisissez entre la pompe à chaleur pour le chauffage seul, et la pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire.

PAC et production de chauffage : plancher chauffant ou réseau de radiateurs ?

La pompe à chaleur géothermique s’installe souvent en maison neuve avec un plancher chauffant. Des tubes sont dans la dalle de la maison, où circule l’eau du chauffage ou un fluide frigorigène. L’installation d’une pompe à chaleur géothermique en rénovation est compatible avec un réseau de radiateurs. Les émetteurs basse température conviennent mieux que des émetteurs haute température. La PAC géothermique peut être :

  • en production de chauffage seul ;
  • avec appoint électrique thermique intégré ;
  • en relève de chaudière.

Une pompe à chaleur géothermique pour la production d’eau chaude sanitaire ?

La production thermique de la PAC peut également servir à chauffer votre eau chaude sanitaire. Souvent, les solutions proposées par les fabricants s’appellent DUO, ou pompe à chaleur avec ECS (eau chaude sanitaire) accumulée. Les fabricants les proposent avec ballon d’eau chaude sanitaire intégré ou séparé pour pompe à chaleur accumulée. Selon les modèles de pompe à chaleur géothermique, cela passe parfois par l’installation de série d’un échangeur supplémentaire (PAC de puissance élevée).

Géothermie et économies : pourquoi investir dans une pompe à chaleur géothermique ?

En 2020, la PAC géothermique équipera environ 2 millions de ménages ! Le rendement d’une pompe à chaleur géothermique est de 3 à 5 (COP) ! Elle génère jusqu’à 75 % d’économies d’énergie par an (source afpac) et reste un mode de chauffage très écologique !Avec un système de régulation intelligent, la consommation d’électricité chute de 10 à 25 %. Une pompe à chaleur géothermique peut être de classe énergétique A+++. Différentes aides existent pour l’installation d’une PAC géothermique :

  • le crédit d’impôt ;
  • MaPrimRenov’ (fusionne le crédit d’impôt et l’aide habiter mieux agilité de l’Anah);
  • l’aide habiter mieux sérénité de l’Anah ;
  • la prime coup de pouce (dispositif CEE) ;
  • la TVA taux réduit 5,5 %.
Se chauffer au vert