Nos conseils pour l’entretien de votre chaudière à gaz, au fioul, à bois ou électrique

Quelle que soit l’énergie choisie pour votre chaudière (gaz, électricité, bois ou fioul), l’entretien de votre chaudière est nécessaire afin d’assurer le fonctionnement de l’installation et prolonger la durée de vie de votre appareil.
L’entretien doit être effectué par un chauffagiste qui vous remettra une attestation après son intervention. Il est conseillé de prévoir ces prestations avant la mise en route de votre chaudière. En cas de sinistre, votre assurance pourra demander à voir l’attestation de ramonage ou d’entretien.
Une maintenance annuelle de votre chaudière permet de faire les réglages nécessaires afin d’optimiser la consommation d’énergie et de limiter les risques de rejet de monoxyde de carbone. Suivez nos conseils pour l’entretien de votre chaudière.

L’entretien annuel obligatoire de votre chaudière

Qu’elle fonctionne au fioul, au gaz, au bois ou à l’électricité, votre chaudière doit faire l’objet d’un entretien par un professionnel. Cette maintenance annuelle est une obligation. Elle est demandée par l’assurance en cas de sinistre.
C’est une intervention qui permet d’effectuer les réglages nécessaires de votre appareil et de procéder au remplacement des pièces hors service.
Un entretien régulier de votre chaudière vous permet aussi de faire des économies d’énergie.

L’entretien d’une chaudière au fioul

Le contrat d’entretien de votre chaudière au fioul est basé sur un tarif forfaitaire annuel qui comprend certaines prestations. Il est important de comprendre ce qui est inclus dans l’entretien de votre chaudière. Il devrait prévoir au minimum :

  • le nettoyage des équipements, de la chaudière et du conduit d’évacuation des fumées;
  • le contrôle de la sécurité de votre installation et des éléments de régulation;
  • les interventions sur le brûleur (démontage, nettoyage et réglage);
  • la vérification du processus de combustion et la recherche d’éventuels dysfonctionnements.

Si l’entretien n’est pas effectué, les risques sont une intoxication au monoxyde de carbone, un incendie dans votre logement, une surconsommation de fioul (entre 8 et 12 %) ou une assurance défaillante en cas de sinistre, faute de produire l’attestation d’entretien de votre chaudière.
L’entretien annuel vous coûtera entre 80 € et 180 € en fonction de la formule choisie (avec ou sans dépannage, etc.).

L’entretien d’une chaudière à gaz

L’entretien d’une chaudière à gaz comporte plusieurs points de contrôle :

  • le nettoyage du corps de chauffe, du brûleur et de la veilleuse;
  • la vérification de la pompe, du système interne de la chaudière et du dispositif de sécurité;
  • le contrôle et le réglage du débit de gaz;
  • la vérification de l’eau chaude sanitaire et du vase d’expansion;
  • la vérification de l’étanchéité des circuits de gaz et eau de l’appareil;
  • la mesure du taux de monoxyde de carbone dans l’atmosphère.

L’entretien annuel de base vous coûtera environ 125 €. Pour un contrat d’entretien avec une option dépannage, le prix est d’environ 180 €. Cette option est intéressante dans la mesure où il est déconseillé de dépanner soi-même une chaudière à gaz pour des raisons de sécurité.
Contrairement à la chaudière à gaz classique, la chaudière à gaz à condensation doit faire l’objet d’un entretien effectué par un chauffagiste tous les deux ans. Les services sont identiques avec, en plus, la purge des radiateurs.

L’entretien d’une chaudière à bois

Les étapes d’entretien d’une chaudière à bois sont :

  • la vérification du fonctionnement global et la mesure de la combustion;
  • le nettoyage du ventilateur, des systèmes d’alimentation et du dispositif d’évacuation des cendres;
  • le contrôle de l’étanchéité de la porte, de différents éléments de la chaudière et, notamment, des dispositifs de sécurité.

L’entretien par un professionnel est obligatoire et vous coûtera entre 100 € et 150 €. Un certificat de conformité vous sera délivré à l’issue de l’intervention. Vous pouvez également choisir de payer un forfait mensuel qui comprend un contrat de dépannage.

L’entretien d’une chaudière électrique

Une chaudière électrique est un système de chauffage par combustion qui utilise l’électricité comme énergie. Elle ne dégage donc pas de monoxyde de carbone.
Contrairement aux chaudières à gaz, au fioul ou à bois, l’entretien de la chaudière électrique n’est pas obligatoire. Il est néanmoins conseillé de détartrer régulièrement votre appareil afin de garantir ses performances énergétiques et d’éviter les pannes. Vous pouvez effectuer vous-mêmes l’entretien de votre chaudière ou souscrire un contrat d’entretien auprès d’un professionnel.
Si votre chauffe-eau électrique possède une résistance thermoplongée, celle-ci devra être détartrée plus souvent qu’une résistance en stéatite. Cet entretien nécessite une vidange complète de la cuve afin d’accéder à la résistance. Le prix d’un détartrage d’une chaudière électrique varie entre 150 € et 250 € selon les régions.

Vous êtes locataire : qui a la charge de l’entretien de la chaudière?

Si vous êtes locataire, l’obligation d’entretien dépend du type de chaudière :

  • Chaudière individuelle : c’est à vous d’effectuer la maintenance annuelle sauf mention contraire dans votre bail.
  • Chaudière collective : l’entretien annuel est à la charge du propriétaire ou du syndicat de copropriété de votre immeuble.

À noter que vous ne pouvez pas effectuer l’entretien de votre chaudière vous-même quand vous êtes locataire. Cette maintenance doit être effectuée par un professionnel agréé et l’attestation d’entretien doit être conservée afin de pouvoir la présenter en cas de besoin (par exemple, votre propriétaire vous la demandera avant d’effectuer des travaux suite à un sinistre).

Une chaudière entretenue est une chaudière qui fonctionne correctement et qui vous garantit la sécurité en limitant le risque de fuite de monoxyde de carbone.

Se chauffer au vert